EXPO [« HARIA » JOHANNA TILCHE-JEAN]

17 juin > 17 septembre

Cet été, l’artiste Johanna Tilche-Jean nous fait découvrir ses photographies dans le cadre de l’exposition « Harìa ».

Réalisées une nuit de pleine lune dans une palmeraie proche de la Maison-Musée de César Manrique à Lanzarote, aux îles Canaries en décembre 2019, ces images retranscrivent une errance nocturne. Elles font partie d’un ensemble recoupé sous le nom de la série dite des « Géographes ».

Ces prises de vues sont effectuées dans l’obscurité totale, en pose lente, sans pied, avec une optique fixe, sans aucun éclairage autre que la lumière de la pleine lune. Les couleurs naturelles proviennent des particules de terres sahariennes transportées par une tempête de sable.

Ce voyage artistique prend parfois la forme d’une écriture documentaire, de dessins, de photographies, de sérigraphies, de performances, de lectures, etc. et convie les publics de jour comme de nuit à des rendez-vous (mis en place en partenariat avec l’AMAMA – Alliance du Mouvement Artistique Militant Associatif) propices aux rencontres poétiques, gustatives, olfactives, etc.

Une façon pour l’artiste de documenter et observer les fertilisations croisées d’une « permaculture », d’un biotope et d’une cosmogonie, tout en rendant hommage aux femmes et hommes qui bâtissent nos champs de visions et à toutes celles et ceux qui le font dans un souci de préservation.

Ouverture de l’exposition le jeudi 17 juin à 11h.

Soirée de vernissage le vendredi 25 juin à partir de 19h.
Entrée libre tous les jours de 11h à 18h et sur rendez-vous le week-end.